SYR-EYE

Responsable : Émilie Villey (CNRS – UMR 8167 Orient et Méditerranée).

Collaborateurs scientifiques : Association pour l’Arménien Classique, présidée par Chahan Vidal-Gorène (Titulaire d’un Master de linguistique, Doctorant en paléographie à l’École Nationale des Chartes) ; Margherita Farina (CNRS – UMR 8167 Orient et Méditerranée).

Le logiciel de reconnaissance des écritures manuscrites syriaques (SYR-EYE) permettra, à partir de photographies de manuscrits, de transposer du texte syriaque dans une version numérique lisible par un logiciel de traitement de texte. Il vise à faciliter le travail d’édition et la recherche par mots-clefs à partir d’un matériel le plus souvent inédit.

Le développement du logiciel SYR-EYE, basé sur de l’intelligence artificielle, bénéficie du savoir faire des informaticiens de l’association parisienne pour l’Arménien Classique. Grâce aux échanges avec les syriacisants,  ces jeunes informaticiens et paléographes adaptent en réalité un outil qui a déjà fait ses preuves pour l’arménien (voir ici).

État d’avancement du projet

L’idée de ce projet a germé au printemps 2017. Depuis novembre 2017 un module de labellisation a été développé. Ce module, nourri par les syriacisants de l’équipe, constitue une première étape pour apprendre au logiciel à reconnaître tous les signes employés par les copistes syriaques.  Il permet de labelliser des lettres, voyelles, signes diacritiques, ponctuations et autres signes pertinents pour les trois types d’écritures syriaques (estranghela, serto et nestorien). Ce travail de labellisation est actuellement en cours. Les volontaires pour participer à ce projet sont priés de se présenter à emilie.villey@cnrs.fr.

Financement

Le module de labellisation a été en partie financé par l’équipe « Mondes sémitiques » du laboratoire CNRS -UMR 8167 Orient et Méditerranée.

Des recherches de financement sont en cours pour le reste du développement.

 

En savoir plus : SYR-EYE